Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Reconversion professionnelle : Quand j’ai changé de vie !

Tout d’abord je tiens à adresser mes bons voeux à celles et ceux qui me lisent aujourd’hui !
C’est justement parce que je démarre l’année 2017 en finalisant ma reconversion professionnelle que j’ai souhaité partager mon expérience sur le sujet.

L’élément déclencheur

schema-reconversion-preofessionnelle

La mauvaise entente avec les collègues, l’exécution de tâches répétitives, la santé qui se dégrade, sont autant de facteurs qui motivent l’envie de s’ouvrir au changement et d’entamer une reconversion professionnelle.

Il faut parfois se retrouver au pied du mur pour avoir le courage de prendre des décisions radicales. Ce fut mon cas lorsque mon état de santé m’obligea à stopper mon métier de restauratrice sur le champs.

Au delà du trouble physique engendré, l’atteinte psychique fut bien plus importante. En effet
du jour au lendemain je me retrouvais isolée socialement et dans la précarité financière.

Ne pouvant plus revenir en arrière, il me fallait trouver les ressources suffisantes pour profiter de ce tournant et ainsi prendre les bonnes décisions.

Lecture conseillée : Un petit pas peut changer votre vie : La voie du kaizen de Robert Maurer. Dans son livre le psychologue explique comment prévenir la peur du changement en opérant par petits paliers.

Un changement identitaire

livre

Paradoxalement lorsque l’on change de métier, on quitte également une grande partie de son identité. Pour preuve, quelle est la première question qui vous vient à l’esprit lorsque vous rencontrez quelqu’un ?

Vous faites quoi dans la vie ?

Le travail de quête identitaire s’axe sur deux éléments décisifs :

  • l’amour de soi
  • la confiance en soi

L’amour de soi (à ne pas confondre avec le narcissisme) est la première étape du changement identitaire. Pour aller au bout de son projet il faut que la personne que l’on souhaite devenir nous séduise, et cette personne c’est nous même.

La confiance en soi est nécessaire pour faire face aux périodes de doute et de friction.

Lectures conseilléesLe psy de poche de Susanne Mc Mahon apporte des réponses accessibles et directes à des questions philosophiques et psychologiques fréquentes dont “S’aimer soi-même par où commencer ?”.
Imparfaits, libres et heureux: Pratiques de l’estime de soi de Christophe André n’offre pas de remède mais des voies de réflexion aux basses comme aux hautes estimes de soi.

Une ancre vers le passé

reconversion-celine-caniot

Le fameux dilemme entre la passion et la raison !

Lorsque j’étais au lycée et malgré les encouragements de mon professeur d’arts plastiques à entrer aux “beaux arts”, j’ai préféré choisir de faire l’école hôtelière. J’avais à l’époque un profond désir de liberté, et je souhaitais m’assumer financièrement. C’est donc en travaillant dans la restauration je pouvais trouver du travail rapidement et ainsi accéder à une certaine sécurité.

En devenant graphiste par la suite, j’ai décidé de renouer avec ma passion de toujours. Ce choix m’a permis de construire mon plan de reconversion de façon simple et naturelle.

Peut être est ce le moment pour vous aussi de fouiner dans votre passé ? N’avez vous pas un rêve de gosse qui traine et que vous voudriez voir se concrétiser ?

Motivations

motivations

La motivation est ce qui permet d’accomplir de vrais miracles. Pour être durable elle doit se composer de facteurs internes et externes.

La motivation interne (intrinsèque) : Elle est liée à l’activité elle-même, au plaisir ou à la satisfaction que l’on ressent grâce à sa pratique.
Exemples : l’envie d’accomplissement, le plaisir d’exercer sa passion, d’être en accord avec son éthique, d’apprendre…

La motivation externe (extrinsèque) : Elle correspond à un engagement non pas pour l’activité elle-même mais pour ses conséquences.
Exemples : le jugement d’autrui, le statut social, le rechercher de pouvoir…

La motivation interne est un puissant levier de réussite face à un objectif de reconversion professionnelle bien que, la motivation externe intervienne également dans le fonctionnement de nos comportements et de nos actions.

Un nouveau départ

C’est en intégrant très prochainement l’agence Alsacréations que je vais pouvoir finaliser mon plan de reconversion et ainsi commencer fièrement ma nouvelle carrière.

Je dédie donc cet article aux kiwis et je souhaite bon courage aux futurs reconvertis.

N’hésitez pas à m’écrire si vous souhaitez me soumettre vos questions et partager avec moi votre expérience.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

Si vous avez aimé, partagez !